samedi 18 septembre 2010

En "Une" du parisien Yvelines ...



Une souscription lancée pour sauver la librairie

Des résultats positifs mais une trésorerie défaillante : la libraire indépendante d’Achères a failli renoncer. La mobilisation autour d’elle permettra peut-être de la sauver.

Laurent Mauron | 18.09.2010, 07h00

«Il faut sauver le soldat Neverland! » Avec ce titre accrocheur, Mélanie Le Saux-Glaymann a, début septembre, lancé un cri d’alarme sur son blog. Cette patronne de l’unique librairie d’Achères, baptisée Neverland, a ainsi voulu alerter la profession et ses clients de sa probable disparition, faute de trésorerie et d’avoir le soutien de sa banque comme elle le manifeste vigoureusement.

Or, avec un résultat d’exploitation de 14000 € et des rentrées d’argent attendues, cette commerçante indépendante ne peut faire face à un trou de trésorerie de 5000 €.

Depuis décembre 2007, la jeune femme fait pourtant preuve d’une remarquable ténacité pour imposer sa librairie. « J’ai fait le choix délibéré de m’installer dans la ville où je vis depuis vingt ans. Ici, tout le monde, quel que soit son pouvoir d’achat, doit avoir accès à la culture. » Elle l’a fait avec d’autant plus d’enthousiasme que cette ville populaire dispose d’une offre culturelle intéressante avec un cinéma, une grosse bibliothèque et une salle de spectacle.

Et même si cette ex-animatrice de l’association d’éducation aux médias les Pieds dans le PAF ne s’est pas encore versé le moindre centime de salaire, la clientèle l’a suivie. Cela lui a permis, fait assez rare dans ce milieu, de dresser dès la première année un bilan positif et de se doter d’un stock de 3 000 livres, estimé à 25000 €.

En plus d’un accueil agréable, elle s’est démenée en créant un club de lecteurs, un profil Facebook, un fonds jeunesse, une offre de livres d’occasion. Elle pratique des prix raisonnables et s’investit dans l’association des commerçants. Le problème, c’est la période d’été où les clients ne se bousculent pas, mais aussi le retard avec lequel les commandes publiques sont honorées.

« J’ai vraiment voulu tout arrêter début septembre, mais on m’a interdit de le faire », dit-elle en souriant. Sentant un soutien fort, elle a lancé un appel aux lecteurs sous la forme d’une souscription volontaire où chacun peut donner de 10 à 500 €, remboursables ensuite. La formule a bien décollé. Le samedi 25 septembre, la librairie parisienne Scylla viendra à Achères pour une séance de dédicace avec cinq de ses meilleurs auteurs de fiction. Folio a même offert gratuitement quelques ouvrages. « Mon affaire suscite beaucoup de résonance et j’espère pouvoir repartir de zéro », clame la jeune libraire.

Librairie Neverland, 37, avenue de Stalingrad, 78260 Achères. Tél. 01.39.79.09.95. Mail : neverneverneverland@orange.fr. Blog : http:// librairieneverland.blogspot.com.


Le Parisien




2 commentaires:

Wictoria a dit…

BRAVO

Anonyme a dit…

Bonjour, je cherche à vous joindre, je suis journaliste à France 3 ile de France, j'ai laissé un message sur votre messagerie vocale...
A bientôt j'espère Michelle Rey